Gorilles et grands lacs en Ouganda

Aventures en Terres Sauvages

De tous les pays que j’ai eu l’occasion de visiter en Afrique, L’Ouganda restera gravé dans mon cœur comme un vrai paradis. Outre un sentiment de sécurité présent partout, le pays offre une multitude de paysages différents.


Du magnifique parc humide de Murchinson Falls, de la forêt impénétrable de Bwindi aux grandes plaines du parc national Queen Elisabeth, l’Ouganda permet un safari haut en couleur qui ne vous laissera pas indifférent.

Attention, rencontrer les Gorilles dans leur milieu naturel se mérite et n’est pas accessible à tout le monde (et quelque part heureusement…).
Il faut quand même être en forme et armé de patience pour arpenter les pentes abruptes du parc des volcans pendant parfois plusieurs heures. Mais une fois l’objectif atteint, leur rencontre vous garantira de vrais sensations et émotions fortes.

Heureusement il vous sera plus facile d’apercevoir d’autres animaux exceptionnels dans cette jungle sauvage comme le célèbre et protégé Bec en Sabot ou encore rencontrer nos plus proches semblables, les chimpanzés qui vous observeront avec certitude dans leur habitat encore préservé.

Et si vous levez les yeux, vous pourrez peut-être également apercevoir des lions perchés dans les arbres dans le sud du parc national Queen Elisabeth.

Si vous aimez marcher, le pays offre de multiples possibilités de trek en montagne au milieu des villages et des cultures de café vous donnant la possibilité d’une véritable immersion dans la vie locale.

Carte de l'Ouganda avec points d'intérêts

Quand partir ?

L’Ouganda offre deux saisons sèches : entre décembre et février, et entre juin et août, conditions particulièrement bonnes pour la randonnée et pour voir les gorilles des montagnes et les chimpanzés. Les safaris dans les parcs nationaux sont également bons à cette époque, ainsi qu’entre février et mars.

Nos coups de cœur

Le parc national de Murchison Falls

C’est l’un des meilleurs parcs animaliers à visiter en Ouganda.
Le parc est situé dans la zone de conservation de Murchison où se trouvent également les réserves fauniques Bugungu et Karuma.

Il est doté de plus de 76 espèces de mammifères avec quatre membres des big five, le lion, le léopard, l’éléphant et le buffle. D’autres espèces comme le bushbucks, le kob de l’Ouganda, le waterbuck, le phacochère, la girafe, le bubale de Jackson, la hyène et tant d’autres encore, y vivent en paix.

Le long des rives du Nil et dans les eaux, vous verrez également beaucoup d’hippopotames, de crocodiles, plusieurs espèces de primates comme le malicieux babouin. Les chutes de Murchison, le plus grand parc national d’Ouganda, abritent également plus de 450 espèces d’oiseaux enregistrées, dont l’effrayant bec-en-sabot.

L’atout majeur du parc est la visite des «Murchison Falls» où le Nil se fraye un chemin à travers une gorge étroite de 8 mètres de large. Le voyage en amont est captivant et offre une vue magnifique sur les chutes.

Le Queen Elisabeth National Parc

Sur un parcours en Ouganda on traverse le parc du nord au sud sur près de 200 km de pistes de safari bien entretenues.
Le meilleur moment pour les safaris est le matin où il y a de fortes chances de voir des éléphants, des buffles, des lions et une variété d’antilopes et d’autres animaux sauvages.

La croisière sur le canal de Kazinga dure généralement 2 heures et donne aux visiteurs la possibilité de voir depuis le bateau une grande variété d’espèces aquatiques.

Les Lions dans les arbres

Le lion grimpe rarement aux arbres.
Seulement 2 populations dans le monde entier ont cette particularité.
L’une d’elle se trouve justement dans le secteur d’Ishasha au sud du célèbre parc national Queen Elizabeth en Ouganda.
L’autre se trouve dans le parc national du lac Manyara, dans le sud de la Tanzanie.

Certains supposent que ce comportement soit lié aux nombreuses mouches tsé-tsé mordantes situées au niveau du sol, tandis que d’autres prétendent qu’ils grimpent dans les branches pour échapper à la chaleur au sol et ainsi profiter de la fraîcheur de la brise. Néanmoins, leur véritable raison reste inconnue.

Le foret impénétrable de Bwindi et le Trek Gorille

Aucune autre rencontre en Afrique n’égale cette expérience étonnante du face à face avec le gorille sauvage !
Un trek Gorille se déroule dans une poignée d’endroits éloignés (jusqu’à 6h de marche), ajoutant une couche d’aventure exotique à ces safaris.

Le fait que les gorilles soient en voie d’extinction et que les randonnées soient limitées par des quotas journaliers, la rencontre avec les gorilles est une expérience de voyage unique.
Observer de près une famille de gorilles de montagne se détendre dans la forêt luxuriante est un privilège et un souvenir impressionnant que vous emporterez pour toujours.

Partageant environ 97% de leur ADN avec les humains, il n’est pas surprenant de ressentir un lien fort avec eux.
Les mères regardent attentivement leurs bébés pendant qu’elles font quelques pas vers nous avec curiosité et les plus jeunes « malicieux » dégringolent des arbres. Il n’est pas rare que ces derniers viennent vous provoquer pour jouer !
Mais attention au dos argenté qui est souvent assis tranquillement d’un côté, surveillant tout mouvement déplacé autour de sa famille…

Il ne reste que quelques centaines de gorilles de montagne sur Terre (880 en 2016), et environ la moitié vivent dans les montagnes des Virunga en Afrique centrale. L’autre moitié vie sur les pentes vertes et volcaniques du Rwanda, de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo.

Le parc national de Kibale

La densité et la diversité de primates la plus élevée de tout l’Ouganda.
On dénombre environ 1450 primates dont 13 espèces au total.

La plus connue et la plus proche de nous est le chimpanzé mais il abrite aussi des espèces plus inhabituelles comme I’Hoest, le colobe rouge, le colobe noir et blanc, le singe à queue rouge, le singe bleu, le babouin olive, le mangabey à joues grises, le bébé de brousse et le potto.

La zone humide de Bigodi

Un excellent exemple de l’approche communautaire et moderne de cette région sur la gestion des ressources naturelles. Les résidents locaux comprennent et intègrent de plus en plus les intérêts du tourisme face à ceux du braconnage.

Ce sanctuaire est un paradis pour les ornithologues amateurs et les plus qualifiés peuvent repérer jusqu’à 50 nouvelles espèces dans ce lieu unique.
À l’heure actuelle, 138 espèces d’oiseaux ont été recensées, parmi lesquelles le grand touraco bleu. Bigodi accueille également régulièrement un grand nombre de primates du parc national voisin, Kibale.

Notre hébergement coup de cœur : le Sanctuary Gorilla Forest Camp

Écologiquement respectueux, de style contemporain mais classique, le Sanctuary Gorilla Forest Camp se fond avec sensibilité dans le paysage montagneux africain dramatique et, situé uniquement à l’intérieur du parc national, vous n’êtes qu’à quelques minutes du début de votre aventure de randonnée de gorilles.

Découvrez nos expériences

Vivre l’expérience
terres sauvages

Rencontrons-nous et créons ensemble un voyage digne de vos rêves les plus fous !

info@terres-sauvages.ch 
+41 (0) 22 320 50 80

Et vous, quelle sera votre aventure en Terres Sauvages ?

7 + 5 =

close

Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Follow by Email
Twitter
Instagram
Whatsapp