Guadeloupe, l’île papillon

Paradis bleus

Parmi toutes les îles des caraïbes, il en existe quelques-unes qui méritent de s’y arrêter : les îles de la Guadeloupe.

Si vous cherchez une destination dépaysante, chaude toute l’année, une mer turquoise, des paysages variés et faciles d’accès, la Guadeloupe vous offrira bien plus encore grâce à ses multiples possibilités de randonnées, excursions, et à sa cuisine créole dont tout le monde raffole.

Si vous voyagez avec de jeunes enfants, c’est une des rare destination tropicale équipée des meilleurs services hospitaliers ce qui est plutôt rassurant.
Le seul inconvénient peut venir de l’hébergement qui n’est pas à la hauteur de l’ile Maurice en matière de service. Un seul 5* dans l’ile et la plupart des 3* seraient plutôt des 2* pour des voyageurs exigeants.
Mais la nonchalance antillaise, si vous l’acceptez, participera grandement à vous détendre pour la réussite de vos vacances.     

Carte de la Guadeloupe

La Guadeloupe ce n’est pas une île c’est d’abord un archipel. Chacune des îles qui le compose vous séduira de manière différente. L’une par ses plages magnifiques, l’autre par sa douceur de vivre ou certaines par leurs fonds marins époustouflants. Une destination à découvrir en famille à seulement 9h de vol depuis la Suisse.

Quand partir ?

Toute l’année !!!
Si vous craignez la chaleur, privilégiez plutôt novembre qui est en basse saison et très attractif en budget. Mais attention quand même à septembre-octobre, période des cyclones qui pourraient ternir votre séjour. Heureusement il n’y en a pas chaque année.  

Nos coups de cœur

Saint François

Cette petite ville de 17 000 habitants fait partie de la « Riviera » des îles de la Guadeloupe. Protégée par un beau lagon turquoise elle est idéalement située pour partir en excursion dans l’île, ou profiter des alizés le soir au coucher du soleil.
Du petit hébergement simple au bungalow les pieds dans l’eau, sa plage au lagon peu profond est idéale pour les familles avec enfants. De nombreux petits restaurants le soir le long du port sauront vous régaler les papilles avec leurs langoustes grillées et leurs spécialités locales.  

La route des 2 mamelles

Cette jolie route (d23) qui part de pointe à pitre et qui relie l’ouest de basse Terre, au niveau de la plage de Malendure est juste magnifique.

A ne pas louper : une baignade à la cascade aux écrevisses plutôt rafraichissante ou le Zoo du parc des mamelles, qui vous mène en pleine forêt sur des passerelles en bois découvrir la faune et la flore de l’archipel.

La pointe des châteaux

Située à l’extrémité est de l’ile, la pointe des châteaux n’est pas seulement une excursion offrant une belle vue. C’est aussi le point de départ de plusieurs petits sentiers donnant accès à de magnifiques plages sauvages aux fonds marins multicolores. Attention certaines plages sont nudistes ce qui est bien pour les amateurs mais pour le non initié avec enfants cela surprend un peu.

La plage de l’Anse Laborde

Juste à côté de l’Anse Bertrand (magnifique mais un peu trop fréquentée à notre goût), vous avez une petite plage plus sauvage. Vous y trouverez de très jolis fonds marins et quelques restaurants locaux les pieds dans le sable…

Deshais

Sur Basse Terre le climat est quelque peu différent. Plus tropical et humide, ce village plein de charme et d’authenticité est au bord d’une magnifique plage de sable volcanique.

Attention l’absence de barrière de corail peu rendre la baignade compliquée si le vent se lève. De nombreux petits restaurants locaux à la cuisine traditionnelle vous raviront les papilles.

A ne pas louper: la visite de l’ancienne maison de Coluche transformé en jardin botanique.

La soufrière

Pour les amoureux de la randonnée, le volcan se mérite. Il faut guetter la météo et partir tôt pour avoir une vue dégagée au sommet et apercevoir le cratère.

Situé à 1467 d’altitude l’ascension s’est compliquée par le dernier tremblement de terre qui a détruit la route d’accès. Mais il est toujours très intéressant de pouvoir gravir les pentes « vivantes » d’un volcan toujours actif avec ses effluves de souffre ou de sources chaudes.

Penser à prendre de bonnes chaussures et un vêtement de pluie car le climat est parfois capricieux sur les flancs du volcan.

Marie Galante

Trop connue par la chanson de Laurent Voulzy, Marie Galante est un petit paradis pour celui qui cherche un endroit tranquille et calme.

Il y a deux façons de visiter l’ile : soit vous arrivez par bateau à la journée avec le flot de touristes qui font juste le tour de l’ile, soit vous logez pour au moins une ou deux nuits sur place pour apprécier ce véritable voyage dans le temps.  C’est la Guadeloupe d’il y a 50 ans. Idéalement un séjour plus long dans un petit hôtel local ou dans une villa en location vous garantira une vraie retraite paradisiaque.

Les Saintes

Un très joli petit archipel qui, comme pour Marie Galante, se visite soit à la journée, soit sur quelques jours pour en profiter pleinement.

L’ile principale se visite en vélo, à pied ou en scooter.

Pour les plus courageux, un magnifique fort Napoléonien se visite au sommet avec ces iguanes qui ne manqueront pas de vous surprendre. Les plages sont superbes et les fonds marins exceptionnels surtout pour les amoureux du masque et tuba.

Les soirées sont divines une fois que les touristes sont partis, imaginez-vous au coucher du soleil, un Ti’ponch à la main, à regarder les majestueux pélicans pêcher dans la baie.

Petites terres

Classées parc naturel protégé, une seule des deux iles se visite. Pour ce faire seuls quelques privilégiés proposent cette excursion en bateau rapide ou en catamaran, il faut réserver donc assez tôt.

Refuge d’une faune préservée vous pourrez apercevoir quelques-uns des 10000 iguanes des Petites-Antilles appelés aussi iguanes antillais.

Vous pourrez aussi découvrir d’autres espèces de lézards dont l’Anolis et le fameux Mabouya (espèce rarissime en Guadeloupe). Le Bernard-l’ermite, mascotte de l’ile, est aussi très présent sur l’ile.

Côté mer, outre les tortues, les eaux du lagon recèlent de nombreuses espèces de poissons dont le Perroquet feu, Poisson-ange, Chirurgien noir, Colas, Cardinal queue-fine, Coffre mounton, Poisson trompette, Raie pastenague et Raie léopard. Langoustes, Requins citron et Grand dauphins peuplent également les fonds marins de la réserve.

Petite-Terre est le refuge de près de 150 espèces d’oiseaux. Le peuplement se partage entre des oiseaux sédentaires comme l’Huîtrier d’Amérique, la Paruline jaune et le Sucrier à ventre jaune que vous apercevrez en très grand nombre sur l’ile, et les oiseaux migrateurs : Coulicou à bec jaune, Goglu des prés, la Petite Sterne et le Tournepierre à collier.

Excursion à faire absolument !

Coup de cœur hébergement

Hôtel*** le rayon vert

Un charmant petit hôtel familial 3* à Deshaies composé de bungalows individuels qui surplombent la mer. C’est surtout une excellente table et un accueil « comme à la maison ». Pas de plage privée et une voiture est indispensable, mais si vous voulez vous sentir comme chez vous en laissant vos enfants gambader partout en toute sécurité c’est l’endroit parfait !

Découvrez nos expériences

Vivre l’expérience
terres sauvages

Rencontrons-nous et créons ensemble un voyage digne de vos rêves les plus fous !

info@terres-sauvages.ch 
+41 (0) 22 320 50 80

Et vous, quelle sera votre Paradis Bleu ?

13 + 12 =

close

Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Follow by Email
Twitter
Instagram
Whatsapp