Fun Philippines !

Paradis bleus

On a tout entendu sur les philippines, certain vous diront que « c’est un pays dangereux », d’autres que « les cyclones ont tout ravagé », ou encore « si vous êtes déjà allé en Asie, vous aurez une impression de déjà-vu ».

Oubliez s’il vous plait tous vos préjugés, car celui qui n’est jamais allé aux Philippines ne peut pas imaginer ce que lui apportera ce joyau du Pacifique. Et oui j’ai bien dis Pacifique.

Il faut comprendre que les philippines ce n’est pas l’Asie. Certes les habitants ont les yeux bridés, mais ils sont avant tout un curieux melting pot !

Un mélange de Chinois au nord, de Malais à l’ouest, d’aborigènes Papous au sud et enfin des îles du Pacifiques à l’est ! De plus les 300 ans d’occupation espagnole depuis l’arrivée de Magellan ont européanisé la culture locale de par son architecture et sa religion Chrétienne. La nourriture, juste délicieuse est un savant mélange de tout ça et l’accueil de la population est beaucoup plus chaleureux qu’en Asie.

En fait chaque voyageur trouvera une trace de sa propre civilisation, ce qui en fait un pays vraiment attachant.

Carte des Philippines

Des 7000 îles qui composent l’archipel, nous en avons sélectionné quelques-unes parmi les plus intéressantes pour un premier voyage. Bien sûr chaque île a sa spécialité. Plongée, surf, fête, randonnée, expliquez-nous vos envies et nous vous aiderons à choisir celle qui vous conviendra le mieux.

LUZON

L’ile de votre arrivée à Manille !

Profitez de votre séjour pour visiter cette ancienne citée devenue moderne et son célèbre quartier chinois vieux de plusieurs siècles. Sa vieille ville quant à elle, mérite le détour et vous plongera au cœur de l’Espagne coloniale avec ces « Pueblo » hors du temps, ses églises baroques et ses remparts fortifiés. Ses promenades en bord de mer sont réputées et sa vie nocturne très animée. Sa multitude de petits bars et restaurants aux ambiances variées finiront vos journées en beauté !

Luzon est aussi un vrai paradis pour les randonneurs, même s’il faut cependant accepter les 8 ou 9 heures de trajets en voiture pour accéder aux terres Ifugao.

Formant un amphithéâtre, les rizières en terrasses de Batad sont bien plus spectaculaires que celle de Bali.

Les villages Ifugao sont typiques et la plupart des habitants ont su préserver le mode de vie de leurs ancêtres. Il est très original de voir qu’ils conservent chez eux, les os de leurs ancêtres enveloppés dans des couvertures colorées tissées à la main.
Pour les visiteurs plus actifs, visitez Tappiyah Falls, où vous pourrez vous baignez sous les chutes en pleine nature.

Mayoyao est un paradis caché dans les montagnes de la Cordillère. Elle se situe à 1500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ses rizières en terrasses sont nichées dans une vallée et relient la plupart de ses villages. Les chemins principaux des terrasses mènent de maison en maison vous offrant la chance de rencontrer les villageois autour de la zone.

Sagada est célèbre pour ses cercueils suspendus et cette manière inhabituelle d’enterrer ses morts. Cette tradition est toujours d’actualité mais tout le monde n’est pas autorisé à être enterré cette façon. Il faut entre autre avoir été marié et avoir eu des enfants. Cette région séduira les amoureux de trekking, d’exploration de grottes et cascades, de spéléologie, de descente en rappel et de randonnées.

Bontoc est la capitale historique de la province de « Cordillera Mountain » et de la tribu de Bontoc, un peuple autochtone qui était activement engagé dans des guerres tribales jusqu’en 1930.

PALAWAN

L’ile de Palawan est régulièrement classée parmi « les plus belles îles du monde”, grâce à sa faune et sa flore riches et variées, et à ses attractions naturelles très bien préservées. Découvrez pourquoi un écotourisme sain est si essentiel pour préserver les merveilles naturelles de ce paradis sur terre.

Des paysages de rêve bordés de corail des Calamianes et des formations calcaires karstiques d’El Nido, aux rivages balayés par le vent du centre de Palawan et aux barres de sable immaculé de Balabac.

Palawan possède tout simplement, les meilleures plages, non seulement aux Philippines, mais dans toute l’Asie du Sud-Est.

A Noter : Palawan a toujours eu un côté très protection environnemental. Elle a été l’une des premières provinces à sévir contre les déchets, la pollution sonore et les plastiques à usage unique. L’enjeu est de taille, car l’industrie touristique en plein essor de la province repose sur la préservation de son écologie et de sa beauté naturelle. Dans ce contexte, plusieurs stations primées ouvrent la voie vers un avenir plus durable, en combinant un design indigène et des éléments à faible teneur en carbone comme les panneaux solaires, le compostage et les jardins comestibles pour créer des espaces de vie durables.

COUP DE COEUR HEBERGEMENT

Pangulasian Island Resort

Une île magique cachée dans la baie de Bacuit sur l’île de Pangulasian, “l’île du soleil”

Découvrez le cadre spectaculairement préservé du Pangulasian Island Resort. Face à une plage de sable blanc de 750 mètres surplombant la baie, le complexe propose 42 villas individuelles toutes avec balcon privé soit sur la plage, dans la forêt, à 17 mètres du sol, soit avec piscine privée. Avec un sanctuaire marin juste à la porte, cet endroit est le rêve des plongeurs. Une bibliothèque, un restaurant et un bar dans le Clubhouse, une piscine à débordement et un spa vous offriront des moments de détente inoubliables.

Chacune des villas du Pangulasian Island Resort est construite dans un style philippin contemporain. Huit villas Canopy sont perchées sur pilotis au-dessus de la forêt, 24 villas sur la plage font face à la plage et sont proches de la piscine à débordement, du bar et du grill au bord de la piscine. Six Pool Villas sont situées près de la mer et chacune possède sa propre piscine de 22 m². Pour une intimité ultime, quatre villas Kalaw sont situées dans une crique isolée à l’extrémité ouest de l’île, avec sa propre salle de réunion et une piscine privée.

CEBU

Cette île de 200 kilomètres de long est totalement entourée de récifs coralliens.

Outre ses sites historiques, ses stations de luxe et sa vie nocturne animée, cette destination urbaine propose également des éco-aventures.

Dans les forêts de l’intérieur de Cebu, des chutes d’eau et des oiseaux rares attendent ceux qui sont assez aventureux pour les chercher.

Vivez une expérience unique dans la mangrove et visitez les maisons ancestrales accompagnés de guides locaux. Le patrimoine culinaire de Cebu est tout aussi captivant, alors préparez vos papilles et laissez-vous surprendre par sa cuisine locale.

BOHOL

Berceau des célèbres « Chocolate Hills », Bohol est l’une des destinations les plus visitées dans la région des Visayas centrales des Philippines.
Cette province insulaire offre des sites à couper le souffle pour les passionnés d’histoire, les amoureux de plages et les accros à l’adrénaline.

Bohol est composée d’une île principale et de 73 autres plus petites qui l’entourent. Vous aurez donc de nombreuses possibilités d’exploration.

À ne pas louper :

Les Chocolate Hills s’étendent sur une superficie de 50 kilomètres carrés et couvrent les villes de Carmen, Sagbayan, Bilar, Sierra Bullones et Valencia. Ces collines recouvertes d’herbe brunissent en été, d’où leur nom de Chocolate Hills.

Pour les amoureux de faune sauvage, rendez-vous au Sanctuaire Tarsier des Philippines dans la ville de Corella et rencontrez le plus petit primate du monde – le Tarsier des Philippines.

Ces mignonnes créatures à fourrure mesurent la taille d’un pouce humain adulte et sont actives la nuit.

Pour des aventures en famille, le complexe Chocolate Hills dispose également de vélos à assistance pneumatique, de sentiers de randonnée, d’aires de jeux et de centres de restauration.

Les passionnés d’histoire, quant à eux, ne seront pas en reste. Bohol abrite plus d’une dizaine de trésors culturels nationaux, dont des maisons anciennes, des églises en pierre vieilles de plusieurs siècles et des tours de guet réparties sur la côte nord-ouest et sud de l’île. Les plus accessibles sont situées dans la capitale, Tagbilaran.

Pour des aventures en mer, partez jouer avec les dauphins qui résident près de l’île de Pamilacan ou plongez dans les profondeurs en explorant les jardins de corail des îles Panglao, Balicasag et Cabilao. Et si vous voulez simplement vous relaxer au soleil et faire un plongeon rafraîchissant, les plages de Panglao et d’Anda feront votre bonheur.

Tentez l’adrénaline au parc naturel d’aventures de Danao. Flotter sur la rivière, survoler un canyon, marcher dans les airs au-dessus d’une gorge, franchir une cascade pour atterrir dans une grotte naturelle, puis plonger dans un ravin, autant d’activités possibles à Danao.

Pour des aventures en famille, le complexe Chocolate Hills dispose également de vélos à assistance pneumatique, de sentiers de randonnée, d’aires de jeux et de centres de restauration.

Les passionnés d’histoire, quant à eux, ne seront pas en reste. Bohol abrite plus d’une dizaine de trésors culturels nationaux, dont des maisons anciennes, des églises en pierre vieilles de plusieurs siècles et des tours de guet réparties sur la côte nord-ouest et sud de l’île. Les plus accessibles sont situées dans la capitale, Tagbilaran.

BORACAY

Si vous aimez faire la fête, l’île de Boracay est la première attraction touristique des Philippines et sa plage est la plus célèbre. Après une pause de six mois pour mieux gérer son impact écologique, Boracay rouvre ses portes plus vertes et plus propres que jamais.

Avec la glorieuse plage de White Beach et la vie nocturne la plus animée des îles du pays, il est facile de comprendre pourquoi Boracay est le principal attrait touristique des Philippines.

SIARGAO

Autrefois un secret bien gardé dans le milieu du surf, l’île de Siargao est peu à peu devenue l’une des destinations les plus prisées au monde pour les surfeurs. Elle a également été saluée comme la plus belle île du monde en 2018.

Ce minuscule havre de paix (superficie totale de 437 km²), peut être entièrement contournée en moins d’une journée. Des spots de surf de classe mondiale, des îlots de sable blanc étincelants, et des lagons turquoises remplis de palmiers se trouvent à quelques mètres les uns des autres. Ajoutez à cela : ils sont tous à proximité de petits hôtels de charme et de restaurants en bord de plage récemment ouverts qui proposent une cuisine locale et internationale.

Le surf a pris d’assaut le monde entier dans les années 1970, mais personne ne connaissait alors les vagues de Siargao. Ce n’est qu’au début des années 80 que les surfeurs nomades ont tenté de s’échapper de la Mecque du surf de Bali, en Indonésie, qui se développait rapidement. Ceux qui savaient où chercher avaient trouvé le spot d’or du surf dans un tunnel à droite connu aujourd’hui sous le nom de Cloud 9. Puis, en 1992, un célèbre photographe de surf du nom de John Callahan a visité, documenté et publié des photos des vagues dans un magazine de surf américain. Il n’a pas fallu longtemps pour que le monde entier vienne frapper à la porte de Siargao dans l’espoir de surfer ses vagues parfaites.

Sohoton Cove est une crique de 60 hectares située sur l’île de Bucas Grande et se trouve à environ une heure de bateau du port de Dapa. C’est la définition parfaite du paradis : de hautes collines calcaires couvertes de plantes tropicales et d’arbres feuillus comme le magcono, judicieusement appelé bois de fer, encadrant un rivage de sable blanc et de minuscules coquillages.

La grotte de Hagukan produit un écho semblable à un ronflement humain – le haguk, dans la langue locale – lorsque les vagues se heurtent à ses parois. Pour entrer dans la grotte, il faut nager dans un passage étroit menant à une eau à la couleur de saphir luminescente. À proximité, une autre grotte, appelée la grotte Magkukuob, est couverte de stalactites et de stalagmites chatoyantes. Pour sortir de la grotte, il faut escalader une falaise et sauter !

Pour une spéléologie plus avancée, la grotte de Balitas et la grotte de cristal offrent des chemins stimulants. Mais arriver dans le ventre de ces grottes est une belle récompense: des formations de cristaux et une eau fraîche et claire. Une fois à l’intérieur, les croassements des martinets, localement connus sous le nom de balinsasayaw, résonnent.

La visite des îles est également une activité populaire à Siargao, car les îles voisines offrent toutes des paradis qui leur sont propres. Le tour complet de l’île de Guyam, de l’île de Daku et de l’île Naked vaut la peine de bloquer votre journée entière.

L’île de Guyam est la plus petite des trois îles et vous pouvez vous promener sur sa petite parcelle de sable en moins de 10 minutes. Daku est une île plus grande où vous pouvez passer la plupart de vos journées à vous détendre. Un déjeuner de fruits de mer et de fruits tropicaux est servi à l’arrière d’une planche de surf ou sur une feuille de bananier. Enfin, Naked Island est une île amusante mais particulière car elle n’a que du sable blanc. On n’y trouve ni végétation ni structures.

Ici, les visiteurs aventureux posent les fesses nues pour des photos en hommage à la renommée de la petite île.

PALAUI : Un paradis intact

L’île de Palaui à Santa Ana, Cagayan est un environnement protégé.

L’île de Palaui a été déclarée réserve marine nationale et abrite 21 espèces de poissons, ainsi qu’environ 50 hectares de coraux non perturbés. L’île est la dixième entrée dans la liste des 100 meilleures plages du monde de CNN, publiée le 13 mai 2013, qui a souligné la “beauté brute” de l’île. Son point le plus septentrional est le phare historique du cap Engaño.

Découvrez nos expériences

Vivre l’expérience
terres sauvages

Rencontrons-nous et créons ensemble un voyage digne de vos rêves les plus fous !

info@terres-sauvages.ch 
+41 (0) 22 320 50 80

Et vous, quelle sera votre Paradis Bleu ?

9 + 1 =

close

Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Follow by Email
Twitter
Instagram
Whatsapp